Le Doberman

doberman thumb

Originaire d’Allemagne, le doberman a été créé dans la seconde moitié du 19e siècle pour devenir un chien de garde et de travail. Au départ utilisé comme chien policier, il est aujourd’hui plutôt devenu un animal de compagnie particulièrement apprécié pour ses qualités de gardien. On le retrouve aujourd’hui sous diverses appellations comme « dobermann » ou « doberman pinscher » . Pour son épanouissement, le doberman a besoin d’espace pour pouvoir se dépenser donc il peut vivre à la campagne ou dans une maison avec jardin. De ce fait, la vie en appartement ne lui convient pas bien que ce soit un chien de taille moyenne.

Les caractéristiques physiques du doberman

Le doberman est un animal athlétique et élégant. Les caractéristiques physiques du dobermann sont les suivantes pour que l’animal soit conforme au standard de la race :

  • Une taille entre 63 cm et 68 cm pour les femelles. Elle est comprise entre 68 cm et 72 cm pour les mâles.
  • Un poids compris entre 32 kg et 35 kg pour les femelles. Il varie de 40 kg à 45 kg pour les mâles.
  • Une espérance de vie moyenne de 11 ans
  • Un poil court avec une texture rugueuse, sans sous-poil. La présence d’un sous-poil fourni est rédhibitoire pour l’obtention du pedigree. L’entretien du doberman ne nécessite pas de toilettage, mais un brossage hebdomadaire pour que le chien conserve un poil soyeux.
  • Des oreilles en pointe si elles sont taillées, sinon elles sont tombantes. Le taillage des oreilles est interdit en France depuis 2009 s’il n’est pas nécessaire pour des raisons de santé.

Les couleurs du doberman

Le standard français de la race autorise deux couleurs de robe pour le dobermann :

  • Le doberman noir avec des marques feu. C’est la couleur la plus répandue au sein de l’espèce.
  • Le doberman marron avec des marques feu
 
doberman noir et marron

A gauche, le doberman noir, à droite, le doberman marron

Pour les deux couleurs de robe, les marques feu sont vives et situées très précisément :
sur le museau, près des yeux, deux marques sur les joues, sur la gorge, deux marques sur la poitrine, sur les pieds, sur la face antérieure des cuisses et près de l’anus. Lorsque les marques feu sont claires ou trop foncées, peu visibles ou trop importantes, le doberman pinscher est moins bien classé dans le standard de la race.

Par contre, la présence de tâches ou de marques blanches entraine automatiquement une exclusion du standard.

Les États-Unis et d’autres pays non membres de la Fédération Cynologique Internationale — F.C.I acceptent deux variétés de couleurs supplémentaires :

  • Le doberman bleu et feu qui apparait à cause d’une récessivité de la couleur noire
 
doberman bleu et feu

Doberman bleu et feu

  • Le doberman isabelle et feu qui apparait à cause d’une récessivité de la couleur marron
doberman isabella

Doberman isabelle

Ces deux types de dobermans sont obtenus grâce à la récessivité des gênes appelée maladie du chien bleu, ce qui augmente les risques de troubles héréditaires comme les pertes de poils, la sensibilité au soleil et la faiblesse immunitaire par exemple. Ce sont ces pathologies avérées qui ont amené la F.C.I à exclure ces couleurs du standard dans le but de pérenniser la qualité de la race des dobermans.

La santé du doberman

La santé du doberman est robuste même s’il risque de souffrir de certaines faiblesses ou affections :

  • Une faiblesse face au froid et à l’humidité. Le dobermann pinscher ne supporte pas les températures trop basses et doit dormir à l’abri de l’humidité et du froid.
  • Des maladies cardiaques comme la cardiomyopathie dilatée par exemple. Cette dernière se déclenche vers 5 ans ou 6 ans ; elle est le plus souvent létale et l’espérance de vie dépasse rarement 2 ans après le début du traitement.
  • Une pathologie thyroïdienne de type hypothyroïdie

La santé du doberman sera meilleure si l’achat du doberman se fait dans des conditions optimales auprès d’un éleveur de qualité.

Élevage de doberman

Il existe de nombreux élevages de doberman en France. La qualité de l’éleveur de doberman est essentielle pour garantir la pérennité du standard de la race. Les éleveurs sérieux et rigoureux sélectionnent les meilleurs reproducteurs pour obtenir des chiots doberman d’une grande qualité. De plus, l’éleveur teste les animaux choisis pour s’assurer de l’absence de maladie génétique.

Comme pour beaucoup de races de chien, le chiot doberman doit attendre 8 semaines pour atteindre un sevrage complet et pouvoir rejoindre son nouveau foyer. L’éleveur de doberman détermine les futurs maîtres parmi les postulants et les guide dans l’éducation de leur chiot pour garantir son bien-être.

Généralement, le prix d’un doberman se situe entre 700 euros et 1700 euros. Cet écart important dépend notamment de la qualité de la robe de l’animal et de l’âge du chiot. Le prix d’un doberman provenant d’un élevage de qualité est souvent dans la fourchette de prix la plus élevée du fait du coût de l’élevage initial correspondant au soin apporté au chiot doberman.

Éducation et caractère du doberman

L’éducation du doberman est facile grâce à son intelligence et à son envie de faire plaisir à son maître. Néanmoins, l’éducation du doberman doit être faite dès son plus jeune âge avec fermeté et justice pour que le chiot doberman devienne un adulte équilibré.

Le caractère du doberman est affectueux, courageux et sûr de lui… Il aime les enfants et protège ses maîtres avec ferveur. Avec son caractère vif et affirmé, le dobermann souffre d’une mauvaise réputation pourtant injustifiée lorsque son éducation est bien menée. En cas de difficulté dans l’éducation du doberman, le maître doit s’orienter vers un éleveur de doberman ou un éducateur canin pour être accompagné. Les solutions d’éducation contre les fugues comme les clickers ou  les colliers anti fugue sont souvent efficaces. Les formations de chiens de garde sont particulièrement déconseillées, car elles risquent de déséquilibrer le caractère du doberman en laissant apparaitre de l’agressivité. Si le doberman pinscher présente un caractère agressif ou au contraire peureux, il sera automatiquement exclu du standard de la race, ce qui permet de protéger la qualité du pedigree.

Les croisements de doberman

Les croisements de doberman sont assez rares. Pourtant, cette race est issue de nombreux mélanges qui restent aujourd’hui mal identifiés.

Le Rotterman

rotterman

Le Rotterman est un hybride issu du croisement entre un doberman et un rottweiler. C’est le croisement de doberman le plus courant même s’il n’est pas reconnu et qu’il reste difficile d’en trouver. Le Rotterman est un chien puissant et protecteur avec ses maîtres. Reconnue pour ses qualités de chien de garde, cette espèce brille par ses capacités de sauveteur. Le Rotterman nécessite une éducation rigoureuse et cohérente pour permettre d’obtenir un adulte équilibré dénué d’agressivité.

Le berger Doberman

Le berger doberman est un croisement très rare issu du mélange entre un doberman et un berger allemand. Ce mélange n’est pas reconnu par la F.C.I. La création du berger doberman relève de la fantaisie de certains éleveurs même si le résultat au niveau de l’esthétique et du caractère reste intéressant. Chien de garde ou de compagnie, le berger doberman a un caractère équilibré, du moment que son éducation est conduite, avec fermeté, dès son plus jeune âge.

Le dobermann est un chien intelligent qui ne supporte pas la solitude ; il est fidèle à son maître. Sa nature de protecteur lui permet d’assurer la défense de son maître et de sa famille. Toutes ces qualités font du doberman un excellent chien de garde et de compagnie, du moment que le maître assure son éducation précocement.